Home
PDF Imprimer Email

 

 

 Philatélie, histoire locale et code de la route

 
  Cette photo prise vers 1910 nous montre le haut de la rue du Mené, actuellement dénommée rue Joseph Le Brix. 
  vannes 
 

 A cette époque, le code de la route ne semble pas respecté. Nos deux charretiers du centre de la carte postale devaient se croire outre Manche : ils circulaient à gauche.

 Mais depuis quand en France doit-on circuler à droite ?

 Une proclamation du conseil exécutif du 30 mai 1793 an second de la République stipule :

 Les grands chemins sont d’un usage public et journalier, l’intérêt général et celui des particuliers exigent que le bon ordre et la police y soient observés de manière que chacun puisse profiter de ce bien commun sans éprouver de gêne ou d’embarras et sans gêner ni incommoder personne. Ces principes dictés par la raison et par la justice devraient diriger la conduite de ceux qui fréquentent les grandes routes. Cependant, différents charretiers, rouliers ou conducteurs de voitures, égarés par les fausses idées qu’ils se font des droits de l’homme se croient maîtres de disposer des chemins à leur gré. Le conseil exécutif, informé de ces désordres, a jugé qu’il était de son devoir de prendre les mesures les plus promptes pour les faire cesser.

 
  code L’un des quatre timbres émis au Nigeria à l’occasion du changement du sens de circulation le 2 avril 1972
 

       En conséquence, il ordonne ce qui suit :

Article I : Les charretiers, rouliers et autres conducteurs de véhicules qui fréquentent les grands chemins tiendront invariablement leur droite, sans détourner ni dévier de manière que leur voiture et celles venant du côté opposé qui tiendront aussi leur droite passent respectivement, lorsqu’elles se croiseront, à gauche les unes des autres.

Article IV : Ils seront tenus de céder la moitié du pavé aux voitures de poste et de messageries qui viendront derrière ou devant eux.

Article VI : S’il se rencontre sur la route des troupeaux de moutons ou de cochons, ils seront obligés de suspendre leur marche pour laisser passer ces troupeaux.

Article VIII : Il est expressément défendu aux dits charretiers, rouliers et autres conducteurs, aux courriers de poste, de s’injurier et de menacer, d’user de violences ou voies de fait et de frapper les chevaux.

Article IX : Toutes les contraventions aux règles ci-dessus établies seront dénoncées au Tribunal de la police correctionnelle du canton et les délinquants seront poursuivis et punis conformément aux lois. 

 

Au nom de la République le 30 mai 1793, An second de la République,

                                              Le ministre de l’intérieur : GARAS

 
   
  code 
   2 septembre 1967 : premier jour des timbres (issus de carnet) émis
pour célébrer la passage de la Suède à la conduite à droite
 
   
   
 

                                            Source : Archives départementales du Morbihan

                                         Pierre Cresté (PV 377) –octobre 2009

 

 

 

Mis à jour ( Mardi, 01 Décembre 2009 22:12 )
 

Images aléatoires

p_france3.jpg

Dates à retenir

  1.  Prochaine réunion plénière dimanche 26 novembre à 9h30 aux Palais des Arts, puis Assemblée Générale à 10h00. Après le pot de l'amitié, nous irons déjeuner chez Madame Mollé.