Home
PDF Imprimer Email
   
 

          La culture du mûrier et la sériciculture
                        en presqu'île de Rhuys

 
   
   
 

"L'invasion" des produits chinois ne date pas d'aujourd'hui. Le mûrier est originaire de Chine et la femme de l'Empereur commença en l'an 2602 avant notre ère à élever des vers à soie.

Monsieur de Francheville (*), député du Morbihan, membre de la Société Séricole pour l'amélioration et la propagation de la soie en France, relate que, après une étude approfondie, il a créé un établissement dans la presqu'île de Rhuys à un quart de lieue de l'Océan. Cette ferme comprend 2.000 muticaules (tiges), 1.200 mûriers greffés et de nombreux semis.

 

 
  carnet CR89 
 

             France 1989 - couverture du carnet Croix-rouge - Y&T n°CR 2038 :
                                         bombyx et branches de mûrier

 
   
 

Tous prennent bien et chaque mûrier greffé a donné des pousses de 5 à 6 pieds de hauteur. Il a l'intention de porter le nombre de ses mûriers à 40.000 !
Il ne doute point de réussir. Il s'attend néanmoins à des difficultés, il faudra trouver à vendre les feuilles, élever les vers à soie et faire filer les cocons !
"Il faudra que je sois en même temps : cultivateur, éducateur et filateur".

Ses travaux ont été vains. Personne n'entend plus parler de sériciculture en presqu'île de Rhuys. Dommage ! A l'heure où l'on parle de patriotisme économique, ce serait peut-être une idée à exploiter.

 
   
  Bresil YT 1578  
Centrafrique YT 131
 

    Brésil 1982 - Y&T n°1578

 

  Rép. Centrafricaine 1970 - Y&T n°131

 

 (*) Député de 1830 à 1831, né à Guérande (Loire-Inférieure) le 14 octobre 1778, mort à Vannes (Morbihan) le 19 avril 1849, descendait d'une vieille famille de noblesse bretonne de robe et d'épée, et était fils d'un ancien officier de marine sui donna le signal de l'insurrectionroyaliste dans la Basse-Bretagne en 1791. Gabriel de Francheville. servit à 17 ans dans l'armée vendéenne, passa officier dans la garde royale à la seconde Restauration et fut promu colonel au 3ème léger  en 1824.
Il fut élu le 23 juin 1830 député du 1er arrondissement du Morbihan ( Vannes) par 148 voix sur 234 votants et 248 inscrits. Après la Révolution de Juillet, M. de Francheville prêta serment au gouvernement de Louis-Philippe dans la séance du 27 août 1830.
Il ne fut pas réélu en 1831 et se retira dans ses propriétés du Morbihan.

 

 

 

 
   
 

 (Sources : Archives départementales du Morbihan            
                   Site Internet de l'Assemblée Nationale

 
   
 

                                                   Pierre Cresté (PV 377) - décembre 2011

 
Mis à jour ( Dimanche, 25 Mars 2012 10:29 )
 

Images aléatoires

pv371a_i_03.jpg

Dates à retenir

  1.  Prochaine réunion plénière dimanche 26 novembre à 9h30 aux Palais des Arts, puis Assemblée Générale à 10h00. Après le pot de l'amitié, nous irons déjeuner chez Madame Mollé.